• 549 visits
  • 6 articles
  • 17 hearts
  • 35 comments

BOTANIQUE 1er COUR 21/10/2010

Bonjour chers élèves ! Je suis votre professeur de botanique, GwendoSerpy!
C'est moi que vous suivrez à travers maintes serres & endroits où vous verrez des choses Les plus INCROYABLES LES UNES QUE LES AUTRES!!!

Bref, cette année, je vais tenter de vous initier à l'art de cultiver les plantes et les herbes magiques. Pour cela, je vous demanderai de toujours porter vos gants en peau de dragon puisque certaines plantes ont des propriétés dangereuses ou sont venimeuses ! Oui, nous verrons des plantes venimeuses ! Il peut même parfois arriver que certaines plantes soient un danger mortel. Dans ce cas, il faut être prêt à agir à tout moment. C'est pourquoi je vous demande d'être toujours très vigilants lors de l'observation de ce type de plantes. Lors des cours théoriques, par conséquent, je vous demande d'être très attentifs aux propos qui pourraient être utiles dans l'avancement de vos connaissances en la matière.

Donc aujourd'hui, nous allons nous attaquer à la partie la plus importante du cours : Les règles des bases en Botanique. Tout bon Sorciculteur (Sorcier s'occupant des plantes et herbes aux propriétés magiques) doit suivre ces règles à la lettre car elles seront importantes pour la survie de vos plantes.

Choix de l'eau
Choisir le type d'eau est une des choses importantes lors de l'élevage de plantes ou d'herbes. Si vous ne le saviez pas, il existe plusieurs sortes d'eau. En voici quelques-unes :
-> Eau potable : eau dont la plupart des Sorciers et Moldus s'abreuvent.
-> Eau des bois : cette eau peut être trouvée sur les feuilles des arbres dans les bois. Elle a des propriétés magiques exquises !
-> Eau Aciérique : eau d'une couleur acier ayant des résultats surprenants sur certaines plantes.
-> Eau Cristalique : Eau ayant des propriétés néfastes sur la plupart des plantes sauf quelques-unes.
Mais une plante peut aussi ne pas avoir besoin de nous pour trouver son eau ! On dira alors qu'elle est à sec : la plante n'a pas besoin d'eau pour survivre ou bien elle trouve son eau elle-même.

Choix de la terre et de l'engrais
Il existe encore une fois, plusieurs sortes de terres et d'engrais. Voilà pourquoi nous allons en énumérer que quelques-unes. Par exemple, il existe des terres sèches, humidifiées par la magie ou bien aromatisées d'un parfum quelconque. Aussi, il y en a de la noire pour les plantes plus sauvages et de la plus pâle pour les plantes calmes ou bien immobiles, même si, comme vous le savez surement, la plupart des plantes aux propriétés magiques sont complètement mobiles. Pour ce qui est de l'engrais, nous pouvons rencontrer des engrais améliorant la croissance des plantes, d'autres qui arrêtent la croissance de celles-ci pour certaines expériences et nous pouvons même en rencontrer qui font rajeunir les plantes jusqu'à ce qu'elles redeviennent des graines ! (surtout utilisés juste avant la mort d'une plante ou d'une herbe magique).

Disposition à la lumière
Nous n'allons pas nous étaler là-dessus pendant plusieurs heures, il existe deux principaux types d'endroits où placer nos plantes. Les endroits sombres et froids puis les endroits chaleureux et emplis de lumière ! Bien sûr, il peut y avoir des dégradés mais rien de plus important à savoir à ce sujet.

Voilà ! C'est déjà terminé pour aujourd'hui ! J'espère que vous avez appris des choses que vous ne connaissiez pas et que le cours vous a plu ! Le prochain cours portera sur deux plantes aux propriétés magiques : les Acalmites et les Agitites.

Premier cour d'Astronomie 30/08/2010

Astronomie par le professeur GwendoSerpy, Gwendo Zabini

Le cours d'aujourd'hui est une présentation des « bases » de l'astronomie.



Bonjour à tous ! Bienvenue en astronomie. J'espère que cette année en ma compagnie vous plaira ! Pour commencer voici le sommaire de ce cours :

1) Définitions astronomie/astrologie
2) Le Système solaire et ses planètes
3) Les galaxies, la Voie lactée

C'est parti !!
I. Définitions
Astronomie : Étude scientifique des astres, de la structure de l'univers, à ne pas confondre avec l'astrologie qui est l'étude de l'influence supposée des astres sur les hommes et leur destinée.
II. Le Système solaire et ses Planètes
Le système solaire est constitué du Soleil, et de tout ce qui tourne autour de lui, principalement les planètes. Elles sont au nombre de 9 (+ Sedna ?) et sont, de la plus proche à la plus éloignée du Soleil : Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton.

Il est à noter que Pluton n'est plus considérée comme une planète digne de ce nom par nos amis moldus, cependant, les astromages n'ont pas changé d'avis et nous considérons toujours Pluton comme une planète ici ^^ !

Ces 9 planètes sont regroupées en 2 groupes :
- Les planètes telluriques, qui sont celles les plus proches du soleil (Mercure, Venus, Terre et Mars), qui sont constituées de roches.
- Les planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune)
- Pluton est particulière, elle est constituée de roches, comme les planètes telluriques, mais certains sorscientifiques la classeraient comme astéroïde.


III. Les galaxies et la Voie lactée

Une galaxie, c'est un ensemble de milliards d'étoiles, de poussières et de nuages de gaz liés entre eux par la gravité.
Notre galaxie n'est pas unique, il en existe beaucoup d'autres. Elles sont rassemblées en groupes de plusieurs dizaines. « Notre » groupe compte 26 galaxies. Le nombre de galaxies dans l'univers est estimé à 100 milliards.
Il existe différents types de galaxies (proposés par Hubble en 1936) :
- Les galaxies Spirales
- Les Spirales Barrées
- Les galaxies Elliptiques
- Les galaxies Irrégulières
- Minorité n'entrant dans aucune classification


Notre galaxie (appelée La Voie Lactée) est une galaxie spirale, ayant un diamètre de 100 000 années-lumière.



Comme les étoiles, les galaxies se regroupent entre elles en amas de galaxies. Mais on ne peut pas espérer voir d'amas de galaxies à l'½il nu.

Voilà, le cours se termine !

BOTANIQUE 2 LES ALCAMITES ET LES AGITITES 21/10/2010

Les Acalmites et les Agitites
Botanique par le professeur Gwendo Serpy

Les deux plantes qui forment un grand contraste dans le monde de la botanique!
Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous allons étudier deux nouvelles plantes. Comme je l'ai dit au dernier cours, il s'agit de l'Acalmite et de l'Agitite. Ce cours sera un peu plus long que la normale puisque j'ai beaucoup d'informations à vous donner à ce sujet. Ce cours utilisera quelques bases du cours précédent donc il serait préférable d'y jeter un coup d'½il si vous avez la mémoire courte ! Débutons...
Alors je vais vous expliquer les objectifs de ce cours. Aujourd'hui, vous devrez remarquer à quel point des plantes semblables physiquement peuvent être différentes par leur façon d'agir. Je vous demanderai donc de commencer par mettre vos gants en peau de dragon pour pouvoir débuter l'observation de ces deux plantes insolites !

Comparaison de ces deux plantes
Ces deux plantes, se ressemblant fortement, sont pourtant très différentes. Nous allons tout d'abord regarder les composantes de leurs noms. L'Acalmite, provenant d'un ancien terme typiquement sorcier, signifie « plante calme ». Au contraire, Agitite signifie « plante agitée ». Vous allez bientôt comprendre pourquoi nous les avons nommées ainsi. Regardez la plante à votre gauche. Elle ressemble sensiblement à la plante à votre droite, n'est-ce pas ?
Oui mademoiselle LilyEvansPotter?

Vous dites que la plante de gauche, qui est en fait l'Acalmite, semble un peu plus pâle que celle de droite, l'Agitite ? Et bien vous avez tout à fait raison ! C'est l'un des seuls moyens de les différencier.

Maintenant, voyons de plus près les caractéristiques de ces deux plantes.

Caractéristiques physiques des deux plantes
Ces plantes sont d'un vert scintillant, malgré le fait que celui de l'Acalmite soit un peu plus pâle. Si vous regardez bien, vous pouvez remarquer deux petits yeux brillants qui nous regardent lentement. Elles ont de petits bras et sont encore à l'âge bébé. Comme elles sont toutes jeunes, ces plantes ne sont pas encore complètement développées. À ce stade-ci, nous devons encore les nourrir de petites larves par leur minuscule bouche. Bien sûr, elles utilisent les minéraux de l'eau, de la terre et des engrais que nous lui offrons mais ce n'est pas assez à cet âge. Nous parlerons des composantes de leur terre, engrais et eau plus tard. Ces plantes peuvent contenir un peu de venin (surtout l'Agitite) donc il faut être prudent. Même s'il n'est pas mortel, il peut avoir de graves conséquences sur vous. Commençons maintenant à voir plus en détail chacune des plantes.


L'Acalmite
L'Acalmite est cette plante verte un peu plus pâle que l'Agitite. On peut remarquer qu'elle bouge beaucoup moins que sa jumelle. C'est en effet dû à un comportement que la nature lui a donné. Elle est un peu moins dangereuse que sa voisine, malgré le fait que les deux soient classées comme étant très approchables par des élèves de première année.

L'Acalmite doit être arrosée avec de l'eau des bois, la seule qu'elle aime bien, et plantée dans une terre brune, puisqu'elle n'est pas vigoureuse. Nous pouvons utiliser de l'engrais mais cela n'est pas nécessaire puisque ce type de plante pousse très vite. L'Acalmite aime être cajolée.

Flanagan: « OUACH ! Arroser une plante c'est une chose, la cajoler c'est trop dégeu ! BEURK ! »

S'il vous plait monsieur Flanagan, n'ayez jamais peur de prendre soin d'une plante de quelque façon que ce soit. De plus, faites attention à votre langage !

Bon continuons... Elle lance souvent des petits cris pour vous avertir de quelque chose. Maintenant, passons à l'Agitite ! Et je précise que vous n'aurez pas besoin de la cajoler étant donné qu'elle est plus dangereuse.


L'Agitite
L'Agitite, au contraire de l'Acalmite, ne fait que bouger. Elle peut être un peu dangereuse dans certains cas et elle peut mordre. Nous pouvons arroser l'Agitite avec n'importe quelle eau, exceptée l'eau Cristalique, qui lui serait malheureusement fatale. Il est obligatoire d'utiliser de la terre noire car c'est dans les minéraux de cette terre qu'elle va puiser son énergie. Sans cela, elle meurt...
Elle aime avoir de la compagnie et adore donner des coups aux gens à l'aide de ses petites mains. Étrangement, elle aime parfois aussi en recevoir ! C'est un comportement singulier, mais nous ne comprendrons jamais parfaitement les plantes.

Maintenant, je vais vous expliquer comment transplanter vos plantes.

Replantage de l'Acalmite et de l'Agitite

Comme vous l'avez sûrement remarqué, les deux plantes que je vous ai montrées aujourd'hui sont en effet deux extrêmes. Pour les transplanter, il suffit de bien tenir la plante par le cou. Ne serrez pas trop fort pour ne pas lui faire bobo ! Ensuite, d'un coup sec, il faut extraire la plante. Puis, déposez-la dans le type de terre qui lui convient. Voilà ! Le tour est joué !
Mais faites attention avec l'Agitite lors du replantage, elle pourrait vous mordre si vous n'êtes pas prudent.

Voilà! Le cours est déjà terminé. J'espère que vous l'avez aimé. Le prochain cours portera sur la Chimique des Bois. Nous allons faire une belle excursion en forêt

Matériel d'Astronomie 30/08/2010

Matériel d'Astronomie
Matériel d'Astronomie
Matériel d'Astronomie
Matériel astronomique
Astronomie par le professeur Gwendo Serpy


Étude des étoiles et des outils d'observation
Hola !! J'espère que vous allez tous bien !
Aujourd'hui nous allons parler des étoiles, et du matériel nécessaire à leur observation !

I) Les étoiles
Les étoiles, ces petits points lumineux que l'on peut observer en regardant le ciel découvert la nuit, sont des astres constitués principalement de gaz (essentiellement de l'hydrogène et de l'hélium) en fusion qui brûlent à des températures très élevées.
L'hydrogène transformé en hélium produit de l'énergie libérée sous forme de rayons gamma : c'est le principe de la bombe thermonucléaire. Ces rayons gamma sont ensuite convertis en rayons X, puis ultraviolets, et enfin en lumière visible.
Nous voyons toutes les étoiles tourner pendant la nuit : ce n'est pas parce qu'elles bougent mais c'est parce que la Terre tourne sur elle-même. On voit un ciel différent tout au long de l'année à cause de la rotation de la Terre autour du soleil.
L'étoile que nous connaissons le mieux est bien sûr le soleil qui rejointe enfin son nez après cette cet hiver interminable.



II) Les instruments

- La lunette

La différence essentielle entre une lunette et un télescope est la pièce optique qui collecte la lumière. Pour les lunettes cette pièce est une (ou plusieurs) lentille(s), alors que pour les télescopes, c'est un (ou plusieurs) miroir(s).
Autrefois les lunettes étaient composées d'une seule lentille et les images étaient déformées. Aujourd'hui, pour corriger ces défauts, les lunettes sont couramment équipées d'un objectif dit achromatique. Il existe aussi des lunettes dont les objectifs, dit apochromatiques, sont d'une qualité encore supérieure à celle des objectifs achromatiques.



- Les télescopes
Il existe plusieurs types de télescopes. Les plus couramment utilisés sont le Newton et le Schmidt-Cassegrain.
Dans le télescope de Newton (inventé en 1671 par Isaac Newton), la lumière est collectée par un miroir parabolique (ou sphérique). La lumière ainsi focalisée est renvoyée par un petit miroir dans un oculaire.



Le télescope Schmidt-Cassegrain dérive du télescope inventé par le Français Cassegrain et de celui inventé par l'Allemand Schmidt. Il a mis au point dans les années cinquante par l'Américain Johnson. Le miroir principal est sphérique et le tube de l'instrument est fermé par une lame de verre spéciale; de plus, un miroir secondaire convexe renvoie l'image dans un trou percé au centre du miroir principal. Cette technique permet notamment de diminuer la longueur du tube du télescope.



Lunette ou télescope, avec quoi commencer ?
Si vous décidez d'investir dans un instrument, il faudra faire votre choix selon vos besoins.
Pour débuter, mieux vaut choisir un matériel dit "d'initiation" qui aura l'avantage de n'être pas trop cher, solide, et transportable. Par la suite, si l'astronomie vous passionne et que vous pouvez y consacrer du temps, vous pourrez acheter un matériel plus performant et... plus cher (très cher même).
Vous aurez le choix entre des lunettes et des télescopes de 60 à 100 mm de diamètre, de prix et de qualité semblable, mais la lunette est moins fragile et plus facilement transportable, tandis que le télescope est plus confortable pour l'observation – surtout pour les zones proches du zénith.
Au delà de 100 mm, les lunettes sont à bannir car leur prix devient trop élevé. Pour des diamètres dépassant 200 mm, votre choix se limitera à un télescope Newton ou Shmidt-Cassegrain, le premier étant moins cher et offrant de plus gros diamètres, mais plus encombrant ; le second étant plus cher, plus compact, plus facilement transportable et demandant moins d'entretien que le Newton.

À la semaine prochaine !

Étoiles partie 1 21/10/2010

Astronomie par le professeur Gwendo Serpy


- Étude de la naissance d'une étoile
- Voir les infrarouges

Salut à tous !
Aujourd'hui nous allons étudier la naissance d'une étoile, et nous verrons son déclin dans le cours de la semaine prochaine. Le cours sera peut-être un peu difficile à comprendre pour quelques-uns, j'ai donc réexpliqué en simplifiant en dessous.

I Naissance d'une étoile
Un nuage moléculaire* géant est un nuage dense, composé de gaz et de poussières, et qui va être assez froid pour permettre à des molécules de se former. Sa température est de -258°C.
Il est composé en grande partie d'hydrogène, mais il contient aussi des molécules organiques à base de carbone. Ces molécules sont nécessaires au développement de la vie...
Suite à un événement externe (par exemple l'onde de choc d'une étoile proche qui explose), des fragments de ce nuage vont commencer à se condenser dans des régions appelées "objets de Barnard"* et "globules de Bok". Ces régions où la densité et la température vont augmenter considérablement sont appelées des protoétoiles.
Les étoiles sont des objets très sociables au début de leur vie : elles naissent par groupes : un nuage va donner naissance à un grand nombre d'étoiles dans un intervalle de temps réduit. Ce n'est que plus tard qu'elles finiront par s'éloigner les unes des autres pour vivre de manière plus solitaire.
En continuant à se condenser sous l'effet de la gravitation, le gaz des protoétoiles va se réchauffer... Il pourra rayonner dans le rouge, mais cette lumière sera bloquée par le nuage de poussière environnant.
L'étoile en formation nous est donc invisible de manière directe, mais on peut toutefois détecter de telles régions du ciel par infrarouge.
Ce nuage est très vaste, il peut faire environ 20 fois la taille du système solaire.



Mini lexique :
Nuage moléculaire : vaste zone remplie d'hydrogène moléculaire qui s'étire sur des dizaines, voire des centaines d'années-lumière. Ils sont le berceau des étoiles.
Objets de Barnard : nom donné à des nuages de gaz et de poussières qui ne sont pas illuminés par des étoiles, et qui masquent la lumière de celles qui sont situées derrière.

II Késako ?
Pour faire plus simple, au début il y a un gros nuage très froid. [Ça va vous me suivez jusque-là ? ^^] Suite à un « évènement externe » comme une onde de choc, des morceaux de ce nuage se condensent et forment des protoétoiles.
Au début les étoiles sont regroupées, et après elles commencent à s'éloigner
Le gaz des protoétoiles se réchauffe, et brille rouge. Mais comme il y a un nuage de poussière autour, on ne le voit pas, à moins d'utiliser les infrarouges.
[J'espère que c'est plus clair !]

III Voir les infrarouges

Nos amis moldus ont bien sûr créé toutes sortes d'outils étranges et compliqués... Pour nous, sorciers et sorcières, il suffit de boire une potion.



Les ingrédients :
- 0.5 litre d'eau provenant de la mer morte (on en trouve chez certains apothicaires)
- 5mg de poudre de racine de mandragore
- 2mg de Jusquiame hachée
- 25cl de sang de lézard
Tous les ingrédients sont à laisser bouillir ensemble pendant 5 heures, puis à laisser refroidir. Une fois la potion refroidie, vous pourrez en boire quelques goûtes, qui agiront immédiatement. Vous verrez alors les infrarouges pendant 5 petites minutes, puis les effets s'estomperont. Cette potion peut s'avérer mortelle si elle est prise en trop grande quantité, et peut détériorer la vue si vous en prenez plusieurs fois par semaine... Vous pouvez également la trouver toute prête sous le nom « Vougre ».



Le cours se termine, bonne journée à tous !